Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Un Ramfouss, par définition ça a la bougeotte.

Bon le mien, c’est tout le temps, non stop, vivement qu’il marche, on est des parents-Ramfouss hyper pressés (sic) et enthousiastes (re sic). hum hum

Du coup, on lui a donné l’opportunité très très tôt de bouger-bouger. En poussette (il va être interessant cet article, hein!), en voiture (ah ah on y va crescendo), en train et en avion ouiiiiiiiiiiiiii

Reste le bâteau (les bateaux mouches, ça pourra compter?)

Bon je vous épargne les trois premiers modes de transport même si la première fois, en mamn stressée que je suis, j’ai fais dans ma culotte 24h avant.

J’ai adoré prendre le train avec mon Ramfouss d’un mois et demi, VRAIMENT.

La SNCF propose un forfait Ramfouss heu BAMBIN, avec un billet aux alentours de 9 euros pour bébé et son cosy, afin qu’il soit assit bien tranquille à côté de nous!

Le plus marquant? la decomposition du visage de CHAQUE voyageur nous regardant monter poussette, sac ET bébé. 3h avec nous, quelle chance.

Sauf que Ramfouss avait décidé d’etre sage et mignon. C’est arrivé peu, mais ce jour là, les passagers ont eu de la chance.

Un Ramfouss voyageur

Le voyage en avion ayant été beaucoup plus folklo, je laisse ce récit pour un autre post, avec des conseils super judicieux… ou pas….

 

Mam’ramfouss