Paste your Google Webmaster Tools verification code here

 

comme promis, un petit grand mot sur le voyage avionesque de Rafouss, des conseils à ne surtout pas suivre et un récit digne d’une intrigue de Guillaume Musso (c’est dire!)

Préparer une valise pour Ramfouss est une opération qui peut prendre du temps, beaucoup de temps. Voici une petit liste de questions à se poser en préparant la valise, et qui peuvent aider:

  • Ramfouss grandit vite, est il déjà un peu juste dans ses vêtements? (si les pantalons font bermudas, c’est que OUI, et si vous partez un mois va falloir investir!)
  • Quel temps fait il dans les Iles/à Dunkerque etc… et en conséquence, que faut il emmener comme type de vêtements: amplitude thermique de la nuit = pyjama en pilou pilou
  • combien de couches/boitesde lait/petits pots/ lingettes/liniment ou que sais je doi-on emmener. J’avoue être une quiche en mathématique, c’est donc Papa Ramfouss qui a géré l’utilisation de savants calculs afin de coller à la réalité (mais nous avions oublié les épisodes ou Ramfouss se prend pour un canard, nous étions donc devenus deux quiches en maths)
  • Qu’est ce qu’on a le droit d’emmener dans la cabine de l’avion sans être interpellés par le GIGN?
  • A-t-on le droit là la poussette dans l’aréroport (oui oui cher lecteur, tu as bien lu)

Allez, on y va, comment a t on fait, avec notre Ramfouss raleur:

 

 

Nous nous sommes renseigné auprès des compagnies aériennes ET de l’aéroport (Maman Ramfouss est TRES flippée prudente) ET sur internet ET auprès des copines ET ET ET….. (liste trop longue…)

 

LA POUSSETTE

Les compagnies régulières, ici Tunisair, proposent le plus souvent d’embarquer la poussette et cosy au dernier moment, c’est à dire à l’entrée dans l’avion. Ce qui est quand même ‘achement pratique!

Attention à certaines compagnies type Transavia qui embarquent la poussette au moment de l’enregistrement. Il faut donc sorti ses bras musclés de super maman afin que Ramfouss arrive jusque dans ce maudit avion.

Très très souvent, la poussette/cosy est embarquée gratos, sans passer par la case départ heu être inclue dans les précieux 20 kilos de bagages.

 

CE QU’ON EMMENE EN CABINE

 

Tout d’abord, on emmène le Ramfouss (humour humour)!

Et le strict nécessaire, rien ne sert de se barder encore plus!

 

Des couches, des lingettes/liniment/cotons, selon vos préférences.

Du sérum phy, car l’air est sec en avion, et ça sert toujours

une tétine, pour le décollage et l’attérissage

des biberons, si bébé n’est pas allaité au sein (je vous conseillerai d’en prendre un en plus que ce qui est prévu, au cas ou un retard viendrait pourrir votre départ. Ici nous avions préparer les doses d’eau dans chaque bib, sans ramener de bouteille en plus (on est des oufs, on est des oufs). Au moment du contrôle, une gentille dame nous a demandé si elle pouvait tester, l’eau, qui est revenue dans le sac une minute après.

des doses de lait, pareil une de plus.

De quoi occuper bébé: alors là, si vous voulez être sympa avec vos voisins d’infortune qui déjà supporteront peut être les cris de votre bébé, je vous conseille d’emmener des jouets silencieux, bébé se chargera lui même de l’animation musicale.

des bavoirs

une tenue de rechange, et si c’est l’été, un petit gilet car la clim de l’avion pourrait gacher vos vacances.

 

(liste exhaustive, je rajoute en fonction de vos commentaire)

 

ET PENDANT LE SEJOUR

Attention dans un pays étranger, les couches peuvent être BEAUCOUP plus chères, et de qualité moindre.

S’il fait chaud hop, crème solaire, eau, brumisateur, piscine gonflable etc…

S’il fait froid? une gigoteuse bien bien chaude, avec les manches amovibles onsaitjamais.

On aura penser à ammener du Camilia pour les dents, etc…

 

 

 

Le conseil principal, DETENDEZ VOUS, car une Maman stressée fera un Ramfouss stressé. Tant qu’il vous a, il ne manque de pas grand chose!

 

Mam’ramfouss