Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Tout le monde devrait envier ce chanceux passager, qui sans le savoir à l’enregistrement des bagages, a touché le jackpot, aligné les 3 cerises, fait sauter la banque.

Oui, ce passager a eu le privilège de se voir attribuer le siège à côté de Ramfouss. Sortez les cotillons, il va morfler:

1.   Ramfouss est d’humeur lyrique. Il tirera sur ses cordes vocales pour en extraire des sons jusque là complètement inconnus. Si par chance un producteur se trouve à proximité, il se pourrait que mon fils évite les cases The Voice-Ecole des fans. Le voisin de vol aura donc le privilège d’assister en live au concert de la plus belle voix de tous les temps.

2.   La nuit a été super méga bonne, Ramfouss est branché sur 100 000 volts et l’idée de rester assis 2h ne l’enchante pas du tout… mais alors pas du tout. L’allée centrale à l’air faite pour défier les plus grands sprinteurs du 100m (au risque de se manger un accoudoir dans la tronche parce qu’il est pile à hauteur). Là, le voisin espère cette dernière option en se disant que Ramfouss pourrait s’assommer et offrir 10 min de paix aux grands. Vous rêvez, le Ramfouss  est anesthésié quand il s’amuse, il est fort, très très fort.

3.   Ramfouss a la déripette (tu lèves un sourcil? mince c’était un joli mot pour dire qu’il va y avoir des fuites de couches, TRES souvent). Pourtant, je ne l’ai pas gavé de pruneau la veille. Assis sur un siège dont on ne peut guère bouger, ou la promiscuité avec les autres est à son comble, on partage tout (d’ailleurs, avez vous lu le livre d’Isabelle Flying-Mama? lien a la fin du billet). Pour peu que l’on traverse une zone de turbulence, les poils de nez du voisin seront grillé et son odorat affecté pendant un long moment. Tous les passagers  auront le loisir ensuite de suivre la fumée verte allant de nos sièges jusqu’aux toilettes ou il faudra jongler pour ne pas s’en mettre partout en prenant garde à le pas faire tomber Ramfouss la tête dans la cuvette.

4.  Ramfouss lui fera coucou 100 fois en 30 min, cachera sa tétine les mains dans son dos s’il a eu le malheur de lui faire coucou en retour et lui demandera Eou tétine ((oui, la France a un incroyable talent, mon fils est magicien). Le voisin fera semblant de dormir dans un dernier sursaut désespéré. mais Ramfouss est rusé, il sait que ses parents ont déjà tenté 1000 fois et qu’il suffit de les chatouiller pour que leurs yeux s’ouvrent. L’avion passera dans un trou d’air au moment ou Ramfouss tendra la main vers le ventre grassouillet du voisin, et manque de bol, lui écrasera de ses 13 kg la coucougnette gauche.

5. Ramfouss trouvera l’hôtesse drôlement zentille et super belle, la charmera, le voisin sera jaloux et se demandera: Mais quelle est sa technique à ce petit con (non on le barre parce qu’on ne parle comme ça que des enfants des autres, et de ceux de plus de 4 ans). Et ouai, à 2 ans presque, on les fait toutes tomber.

 

C’est ainsi que les vacances commencent pour Ramfouss. Les autres passagers devront attendre encore un peu avant de profiter du calme de leur lieu de vacances. Nous, nos attendront encore une bonne dizaine d’années..

Décollage Immédiat, livre, Flying Mama

l’image est cliquable 😉

Ce livre, dévoré en une soirée, m’a fait glousser et remémoré pleins de souvenirs de vols, comme celui Paris-Samana (république Dominicaine) ou pendant plus de 8h, assise à côté des toilettes, j’ai fais dame pipi en demandant aux gens de fermer-la-porte-nom-d’un-p’tit-bonhomme-c’est-pas-compliqué-flutaiiiiin (ça c’était juste avant la phase d’atterrissage)

 

Vous voulez le numéro de notre vol pour réserver vos sièges d’avance?

 

%d blogueurs aiment cette page :