Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Vous me direz, quelle idée d’aller à Disney un Samedi, déjà… En été… en plus, et avec le soleil et la chaleur. Bien fait pour toi Cécile !

Et je vous dirais… vous avez raison !

 

Nous avons donc fait les rebelles (de la forêt) Samedi. Bien chaussé, bien crémés, nous sommes partis chez Mickey, user nos semelles et nos patiences.

 

Alors ok, Disneyland c’est magique, ok c’est féérique, ok tout ça, mais est ce que le prix en vaut vraiment la chandelle, surtout avec des enfants d’à peine 3 ans.

 

La réponse est clairement NON.

 

Tout d’abord parce que pour un parc d’attraction familial, ils ont fait les choses à moitié en oubliant l’essentiel les jours de grand soleil : les arbres pour avoir de l’ombre. Ça ne leur coûterait pourtant pas grand-chose, mais non…

Vous me direz que les jours de soleil à Paris se comptent sur les doigts d’une main et je ferai mine de ne pas vous avoir entendu…

 

Mais aussi parce que l’attente est insupportable, que les Fast Pass font gagner 15 min à tout craquer. Oui il y a des attractions fermées, on nous dit que les gens se reportent vers les autres… Mais toutes les attractions qui ont la côte chez les petits sont ouvertes à l’exception de Peter Pan, et que Space Mountain ne comptait que 20 min d’attente, contre 2h pour Ratatouille.

La souris sympa est donc restée sous le chapeau de son compagnon, bien cachée, et nous dehors: 2 h d’attente pour des tous petits, autant s’inscrire à The Island direct !!! Mickey compte leur enseigner la patience en plus de les faire rêver, autant pour moi, je n’avais pas vu ça sous cet angle.

Nous avons donc marché 10 km, déboursé 59€ (et 20€ de parking) par personne pour faire… 5 attractions plus la parade, 135 min de queue, payé 57€ à 4 et demi pour manger des pâtes pas cuites et du Coca sans goût, et re-payé 9 € un ballon qui s’est dégonflé 30 min après son achat. Heureusement, nous avons évité les coups de soleil grâce à la gamme solaire A-Derma, c’est déjà ça.

La magie de Disney vaut elle encore son prix ? Non., définitivement.

Il est vrai, et cela mertite d’être souligné que le personnel est hyper disponible et très serviable.

Alors oui, il faut y aller en semaine, l’hiver pour peut être espérer avoir moins de monde… Et encore ! Un vendeur sympa d’une boutique (ou acheter le moindre souvenir requiert un appel à son banquier) nous confiait qu’il n’y avait personne ce samedi-ci. Personne dites vous….

Untitled design

%d blogueurs aiment cette page :